293 Views

Le visage un cas à part.

L’épilation définitive fonctionne très bien sur certaines zones : le maillot, les aisselles, les jambes sont des zones où le résultat est 100 % efficace. L’épilation au laser permet d’éliminer 99 % des poils du corps… alors que sur le visage les résultats sont un peu moins élevés.

Le visage est une zone recouverte d’un fin duvet, et le rasage ou toutes autres actions comme la pince à épiler, ou encore la cire, ont pour effet, de transformer le duvet en poils plus foncés et plus drus. Avant d’épiler le visage, la patiente doit être bien informée sur plusieurs phénomènes propres à cette zone afin d’éviter toute déception quant au résultat final. Il ne faut jamais raser, épiler de quelque façon que ce soit les poils du visage.

Et ce, pour 3 raisons :

La repousse paradoxale.

Ce phénomène désigne la pousse de poils sur une zone non traitée par le laser mais qui est proche d’une surface qui, elle, a été épilée. Il faut alors aussi traiter ces nouveaux poils, ce qui allonge la durée du traitement et le nombre de séances. Difficilement prévisible, cette repousse est fréquente sur la zone du visage.

La stimulation d’un fin duvet en poils.

Cette réaction est plus fréquente sur les peaux mates ainsi que chez les personnes souffrant d’un dérèglement hormonal. Le praticien n’épile jamais le duvet avec un laser. Il sera particulièrement prudent lorsqu’il y a un poil complètement isolé dans une zone couverte d’un très fin duvet.

Le cycle pilaire sur le visage.

La repousse des poils sur le visage est très rapide, 6 mois environ contre 12 à 18 mois, voir plus, sur d’autres endroits du corps. Plus le cycle pilaire est court, plus les séances doivent être rapprochées. Pour le visage, une dizaine de séances minimum sont nécessaires pour obtenir un résultat optimal, le laser apporte un confort dans le sens où les poils repousseront moins vite et plus fin mais il faut aussi savoir que les problèmes hormonaux qui peuvent jouer en défaveur du traitement laser.

L’épilation définitive au laser sur un visage est-elle néanmoins envisageable ?

Oui, quand la patiente s’est déjà rasé le visage, appliqué de la cire, ou stimulé la repousse paradoxale avec la pince à épiler, et que le duvet s’est transformé en poils drus. À ce moment-là, le laser est une solution envisageable. Comptez au minimum une douzaine de séances. Si le problème vient d’un dérèglement hormonal, le laser apportera du confort, la repousse sera beaucoup plus lente, les poils plus fins mais le résultat ne sera pas définitif, et des séances d’entretien seront nécessaires.

Chez Be.Blackepil nous mettons toutes nos compétences et la meilleur technologie laser afin d’optimiser les résultats. Un diagnostic sera effectué lors de votre premier rendez-vous, ainsi d’un test au niveau des aisselles, qui sera pratiqué avant de commencer tout traitement laser sur votre visage. La première consultation, le diagnostic ainsi que la séance dépilation test sur les aisselles sont gratuits.

Je reste à votre disposition pour toutes informations complémentaires, vous pouvez contacter le centre Be Esthetic par téléphone au 02 782 27 20, ou par email : centre.be.esthetic@gmail.com

A bientôt

Hélène